20 juin : Freneuse - Rambouillet. 104km

Publié le par Daniel

La fête de la musique c'était hier soir où la Disco battait le rythme. Ambiance très désagréable et qui m'a empêché de dormir de bon heure. Et ce soir c'est tout sous la tente alors que la pluie a décidé d'oeuvrer. En espérant que ce soit plus raisonnable que ce qui a du tomber voilà quelques jours car le sol est encore humide, limite boueux. Et quand je pense que j'ai payé 24 euros, je ne recommande pas la chaine Hutopia. 

Journée agréable et je sens dès le départ que j'ai de bonnes jambes et la progression est facile. J'apprécie de longer la Seine qui est souvent présente de très près ou de plu loin. Me voilà assez vite à Mantes La jolie. Après analyse de la situation je décide de quitter la Seine pour éviter la banlieue parisienne. Direction Rambouillet où je pourrai emprunter la "Véloscénie"

Par contre les côtes se succèdent et sont d'ailleurs très longues. Au final, je vais réaliser 1200m de dénivelé positif ce qui est digne d'une journée de moyenne montagne. Si bien que les derniers km deviennent plus difficile. Le temps de trouver le camping il est bientôt 18h, alors que je suis parti ce matin à 8h20. J'ai bien mérité de me reposer. 

Chapelle troglodytique avant La Chapelles Guyon, ville sur laquelle un château s'est construit dans la même veine.
Chapelle troglodytique avant La Chapelles Guyon, ville sur laquelle un château s'est construit dans la même veine.

Chapelle troglodytique avant La Chapelles Guyon, ville sur laquelle un château s'est construit dans la même veine.

Dans cette région la couleur verte domine, amis on devine la Seine alors que je passe sur les hauteurs
Dans cette région la couleur verte domine, amis on devine la Seine alors que je passe sur les hauteurs

Dans cette région la couleur verte domine, amis on devine la Seine alors que je passe sur les hauteurs

La nature est en fleur.
La nature est en fleur.

La nature est en fleur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article