23 juin 2022 Naulac - Marennes 105km 7h23 15km/h

Publié le par Daniel

Retrouver l'Océan, c'est, pour moi, me rapproche de la maison. Une attente que je ressens depuis ces derniers jours.

Retrouver l'Océan, c'est, pour moi, me rapproche de la maison. Une attente que je ressens depuis ces derniers jours.

Magnifiques couleurs sur l'océan.

Magnifiques couleurs sur l'océan.

Le temps s'assombrit progressivement, jusqu’à ce que l’orage se déchaine alors que je traverse la Gironde, bien abrité sur le bateau qui passe le bac. A Royan il ne reste qu’une petite pluie qui va m’accompagner jusqu'à Marennes.

Le temps s'assombrit progressivement, jusqu’à ce que l’orage se déchaine alors que je traverse la Gironde, bien abrité sur le bateau qui passe le bac. A Royan il ne reste qu’une petite pluie qui va m’accompagner jusqu'à Marennes.

 

Au camping, discussions entre cyclotouristes : avec l’un d'eux qui est allemand, la barrière de la langue ne facilite pas la conversation, si ce n’est qu’il s’étonne que je voyage aussi chargé. A vrai, il a bien raison, jusqu’à cette année je n’ai pas pu faire au plus simple, je suis loin d’être dans la sobriété.

 

Je discute également avec deux compères, retraités comme moi, cyclotouristes chaque année comme moi qui de Toulouse reviennent l’un sur Nantes, l’autre sur Pontivy. Au bout d’un quart d’heure, je pourrais croire que l’on se connait depuis toujours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article